Avoir la flemme…. Personne n’est à l’abri. Moi-même, ça me frappe très régulièrement. Du coup, on zappe facilement sa session yoga, mais c’est regrettable. On s’en rend compte plus tard. Zut ! Alors pour lutter, voici 5 postures anti-flemme pour faire du yoga quoi qu’il arrive !

Vous n’aurez pas besoin de bouger beaucoup, ni même de dérouler votre tapis, si vraiment vous avez une grosse flemme. Mais au final, vous aurez tout de même pris 5 à 10 minutes pour vous détendre et vous débarrasser des tension accumulées dans la journée.

Cinq postures anti-flemme et pro-yoga

Posture anti-flemme 1 : Le cordonnier

A partir de la posture du bâton (assise, jambes jointes et tendues), pliez les genoux et joignez les deux pieds ensemble, pour les placer le plus proche du périnée. Maintenez votre dos bien droit, puis détendez-vous dans la posture en respirant profondément et régulièrement.

Posture anti-flemme : Cordonnier

Posture anti-flemme 2 : Le grand angle contre le mur

Couché au sol, les fesses collées contre le mur, écartez les jambes tendues et laissez la gravité faire tomber vos pieds en direction du sol. L’étirement est intense. Détendez vous et respirez bien. Restez dans la position autant de temps que vous le souhaitez.

Posture anti-flemme : grand angle contre le mur

Posture anti-flemme 3 : la pince assise

A partir de la posture du bâton, penchez-vous vers l’avant à partir des hanches, dos bien plat, puis saisissez vos orteils (ou les chevilles, les mollets ou les genoux). Prenez soin de ne pas arrondir le haut du dos en resserrant les omoplates l’une contre l’autre. Détendez-vous dans la posture et respirez.

PS : si la posture est trop difficile les jambes tendues, vous pouvez pliez légèrement les genoux ou vous aider d’une sangle à placer sous la plante des pieds, à condition de toujours garder le dos bien aligné et plat.

PS 2 : sur la photo, j’ai les jambes légèrement écartées. C’est une variante de la pince pour femme à gros bidou. Si ce n’est pas votre cas, gardez les jambes jointes. 😉

Posture anti-flemme : pince assise

Posture anti-flemme 4 : la tête de vache

Là encore, pas besoin de se mettre debout pour la posture. Depuis la posture du bâton (assis, jambes tendues), pliez les deux genoux pour les superposer de sorte à ce que le côté du pied gauche se place au sol, près de la hanche droite et que le côté du pied droit se place au sol, près de la hanche gauche.

Si votre genou droit est au dessus du genou gauche, levez le bras opposé (donc droit) en direction du ciel, puis pliez le coude pour laisser tomber la main droite dans le dos, entre les deux omoplates. Pliez le coude gauche et attrapez votre main droite dans le dos. Si vous ne pouvez pas, aidez-vous d’une sangle ou d’une ceinture.

Redressez le buste et la tête pour les tenir bien droits.

PS : n’oubliez pas de changer le sens des bras et des jambes.

 

Posture anti-flemme : tête de vache

Posture anti-flemme 5 : La demi chandelle contre le mur

Cette posture est parfaite à garder à la fin d’une session yoga anti-flemme ! Elle vous soulagera les jambes lourdes à la perfection !

A partir de la posture allongée, fesses collées contre le mur, gardez tout simplement les jambes tendues et plaquées contre le sol. Détendez-vous dans la posture et restez-y autant de temps que vous souhaitez.

Posture anti-flemme : demi chandelle contre le mur

Et voilà ! Et là, on peut le dire : il n’y a pas d’excuse ! Même les jours où on a la flemme, il y a moyen de faire quelque chose ! 😉

N’hésitez plus, « jump on the bandwagon ! », comme on dit en anglais. Suivez le mouvement ! Vous vous assouplirez sans faire beaucoup d’efforts, en plus !

Namasté et more love,

Nikka

PS : Si toute cette histoire d’assouplissement, vous intéresse, restez bien à l’écoute, mon ebook est prêt et sera disponible dans pas très longtemps ! 😉 En attendant, vous pouvez passer voir sous l’onglet Super programmes ce qu’il  s’y passe : il y en a pour tous les goûts ! Enjoy ! 🙂