Pour commencer cette nouvelle année de blogging, notamment, je crois que des voeux sont de mise !

Bonne et heureuse année 2018 à tous !

Je ne sais pas pour vous, mais comme à chaque période de fin d’année, j’aime prendre un peu de recul sur l’année qui vient de passer et faire le bilan. Ensuite, je décide de ce que j’ai envie de faire de la nouvelle année qui s’ouvre devant moi.

En 2017, surtout à la fin de l’année, j’ai compris qu’il était temps pour moi de faire du tri dans ma vie, et aussi parmi les choix que j’ai fait et dont je vis les conséquences aujourd’hui encore. Parce que certaines choses ne me conviennent plus.

Suite à des rencontres, puis aussi un séminaire auquel j’ai assisté à l’automne dernier, j’ai enfin réussi à m’avouer que ma vie actuelle, super confortable, ne me convenait plus du tout. Et que je m’ennuyais ferme, dedans. Et puis aussi que j’y restais par flemmardise, vu qu’elle est sécurisante. Peur de sortir de sa zone de confort…. Quand tu nous tiens !

Bilan de l’année côté professionnel

J’ai des collègues sympas, un cadre de travail sympa, des conditions de travail plutôt souples (télétravail, ordinateur portable pour m’installer où je veux pour travailler…) Mais… C’est de la poudre aux yeux, tout ça. Je ne me sens pas satisfaite pour autant. J’ai fini par comprendre et accepter que ça ne me suffit pas pour me sentir épanouie dans ma vie pro. La motivation n’est plus là pour faire ce que je fais actuellement. A quoi ça sert ? Pourquoi je le fais ? Est-ce que c’est reconnu pour une quelconque valeur ajoutée ? Est-ce que j’ai des retours positifs ? Je ne sais même plus. Et quand j’y réfléchis, je ne me souviens de rien d’épanouissant depuis bien longtemps ! A mon échelle, je ne suis qu’un pion qu’on déplace au gré des envies de changements des décisionnaires. Les projets que j’essaie de mener à bien sont détricotés en un clin d’oeil. Et quand ils sont finalisés, il passent aux oubliettes. Non pas qu’ils soient mauvais, juste qu’on n’a « pas le temps pour ça dans l’immédiat ». Eh bien moi, je n’ai plus envie de tout ça.

Mes envies réelles

J’ai envie de travailler à faire des choses qui sont en accord avec qui je suis et surtout travailler sur des choses qui me passionnent. Et j’ai envie de partager et d’échanger tout ça avec le maximum de gens.

Moi, ce qui m’intéresse, c’est le bien-être. Le fait de se sentir bien dans sa tête et dans son corps. D’être zen. Faire en sorte que le stress et les idées noires ne fasse pas partie du quotidien.

Voilà ce sur quoi j’ai envie de travailler… Pour moi et pour les autres, aussi !

Bilan de l’année côté privé

Ce fut une année bien remplie. Avec de beaux projets, très prenants et pas reposants du tout. Avec l’Homme, on s’est beaucoup retrouvés sur la route, à avaler les kilomètres, à dormir très peu et enchaîner les nuits très courtes. Mais au final, nous avons un joli « chez nous », familial, cosy et accueillant, à la montagne.

Tout ça en même temps qu’un début de grossesse à mener. Entrecoupé d’un beau roadtrip estival.

Je dois avouer que, même si ça n’a pas été facile tous les jours, c’est un beau bilan au niveau de la famille. Le seul bémol, c’est vraiment à titre personnel : je n’ai pas pris suffisamment le temps de faire des choses, juste pour moi. Pas assez à mon goût. Mais comme je le disais plus haut, en début d’article, c’est parce que le temps est venu pour moi de faire le tri et revoir ce qui m’intéresse et ce qui ne m’intéresse plus pour me libérer du temps et de l’espace.

Au final…

C’est donc en toute logique que j’ai décidé que 2018, serait l’année de la transformation et du changement personnels, pour me rapprocher de ce que j’ai envie de faire et de partager. Et puis l’année de la sérénité, aussi. Il faut bien, une autre petite grenouille arrive au printemps ! ^ ^

Année 2018 : voeux

Si vous êtes dans ce cas, j’espère que pour vous aussi, 2018, sera cette année du changement ! D’ailleurs, quels sont vos projets et vos résolutions pour cette nouvelle année ?

Plus de temps en famille, moins de stress ? Peut-être un peu de yoga à la maison ? Si c’est le cas, sachez que je pourrai vous aider sur le dernier point, désormais. Filez voir sur l’onglet de mes super programmes et n’hésitez pas à me contacter.

Namasté et more love,

Nikka