Après plus de 5 ans de yoga, j’en ai rencontré, des tapis !  Et surtout bien glissé dessus en fonction de l’intensité de ma session et du style de yoga que j’ai pratiqué. Au final, je dois bien avoir 6 ou 7 tapis dédié à ma pratique, à la maison. Je les ai tous utilisés, je vous assure, mais maintenant, je dois avouer que j’en utilise certains plus que d’autres et que désormais, je peux vous aider à bien choisir votre tapis de yoga !

Pendant la pratique, quelque soit l’endroit et l’espace qui vous sera octroyé, votre tapis de yoga va devenir votre espace personnel. C’est là où vous allez bouger, transpirer, retrouver votre calme, méditer….

De fait, bien choisir votre tapis de yoga, c’est très important !

La première qualité que vous devrez rechercher pour votre tapis, c’est qu’il vous maintienne stable. Que vous ne glissiez pas. Il n’y a rien de plus frustrant que de lutter contre une glissade involontaire alors qu’on est sensé lâcher prise dans l’étirement ! Mais, ça, ça dépendra de votre pratique et de sa fréquence, notamment.

Choisir votre tapis de yoga

Cela dit, quand on ne sait pas encore comment ça sera mais qu’on veut tout de même investir dans son propre tapis, il y a 5 éléments fondamentaux à prendre en compte avant de choisir votre tapis de yoga.

Voyons-les ensemble tout de suite !

Le look

ça vous semblera peut-être futile, mais c’est un « détail » qui a toute son importance ! Choisissez un tapis que vous trouvez beau. Vous aurez encore plus envie de le dérouler pour pratiquer dessus. Et ce, régulièrement ! 😉

L’épaisseur

D’un point de vue général, les tapis les plus fin (1 mm), sont ceux qui sont réservés aux déplacements. Faciles à mettre dans une valise, pratique à dérouler par dessus les tapis prêtés par les studios. Il peuvent même être remplacés par une serviette en microfibres.

Ensuite, les tapis bien épais (4 à 6 mm) sont parfaits pour la pratique de styles de yoga comme le hatha ou le yin, quand les postures sont tenues longtemps. Ainsi une posture sur les genoux ou sur les ischions ne fera pas mal à cause du contact trop direct avec la dureté du sol. Choisissez également un tapis de cette épaisseur si vous avez les articulations délicates.

Enfin, si vous optez pour un style de yoga « dansé » comme le vinyasa, l’ashtanga ou le flow yoga, un tapis d’épaisseur moyenne (3 mm) pourra vous suffire.

Jusqu’ici, vous me suivez toujours ?

La matière

Le paramètre le plus important après l’épaisseur, selon moi. Le choix de la matière va déterminer si votre tapis va être de longue durée et si vous glisserez ou non, dessus.

Bien sûr, personne de veut glisser ! Alors voilà ce que vous avez à retenir :

Tapis en PVC : Très fréquents pour les tapis. Notamment ceux qu’on trouve en studio. Ils sont confortables et plutôt moelleux sans obligatoirement être épais. Bémol : glissants quand on transpire des mains. Donc pas top pour les yogas dynamiques.

Tapis en caoutchouc ou polyuréthane : Excellents pour l’option anti-dérapante et aussi la solidité. Allez essayer d’abîmer un de ces tapis, vous devrez vous lever tôt ! ^ ^ Ils sont donc parfaits pour les yogas dynamiques et ceux où on dégouline comme le Bikram. et Niveau entretien, facile ! Un éponge, de l’eau et du savon.

Tapis en tissu (microfibres) : Excellents pour l’option anti-dérapante. Et très agréable au toucher ! C’est doux. Par contre, inutile pour les styles de yoga doux où on ne transpire pas. Et même c’est carrément désagréable quand on a les mains et les pieds secs.

Le poids

Si vous souhaitez l’emporter avec vous, choisissez-le léger. Pas trop épais, donc.

Par contre, si vous achetez votre tapis pour pratiquer à la maison uniquement, vous pouvez jeter votre dévolu sur un tapis un peu plus lourd, donc plus épais. Et donc confortable. En même temps, si on n’est pas dans son confort à la maison où le sera t-on ???

L’usage

Là, vous devez réfléchir un peu en amont. Parce que le prix et le choix de votre tapis de yoga ne sera pas le même en fonction de la réponse.

Vous comptez pratiquer de manière occasionnelle ? Si vous n’avez pas les mains qui glissent, un tapis en PVC sera amplement suffisant.

Vous comptez pratiquer régulièrement voire tous les jours ? Optez pour une matière solide qui ne s’altère pas ou peu au fil de vos sessions yoga. Et anti-dérapante, tant qu’à faire.

Où acheter ?

Il y a cinq ans, trouver un tapis de yoga, était moins aisé qu’aujourd’hui. Maintenant, vous pouvez choisir en magasin aussi bien que sur le net. L’avantage d’acheter en magasin, c’est qu’on peut tester le toucher et « voir en vrai ». Par contre, on trouve souvent le même type de tapis, je trouve. Ceux en PVC.

Sur le net, on peut trouver facilement diverses matières pour les tapis (tissus, caoutchouc, microfibres, PVC, Polyuréthane…).  Fouinez sur google ou encore amazon, vous trouverez bien vite votre bonheur. Allez, en bonus, je vous donne quelques pistes : Liforme, Lululemon, Baya, Lotuscrafts, Bakchich baba, Chin Mudra…

Voilà, vous avez désormais toutes les clés en mains pour bien choisir votre tapis de yoga !

Je n’ai plus qu’à vous souhaiter une bonne pratique sur votre future beau tapis tout neuf. 😉

Namasté et more love,

Nikka