Une bonne séance de yoga (ou même de sport) commence par un échauffement.

échauffement

Pourquoi l’échauffement avant le yoga est fondamental ?

Au risque de passer pour une radoteuse, j’insiste sur le fait qu’il est très important de ne pas sauter l’échauffement.

En effet, pour pratiquer en toute sécurité et éviter les blessures, il est important de « mettre son corps en chauffe », un peu comme on le ferait avec notre voiture diesel en hiver. C’est d’autant plus important l’hiver, car les muscles et les tendons sont bien plus raides qu’en été. Et aussi au quotidien, si l’activité professionnelle que vous avez est sédentaire.

Les bénéfices

  • Il aide l’esprit à se canaliser et à se recentrer pour la pratique. C’est aussi le moment de la séance où on pratique les pranayamas (exercices respiratoires) qui permettent d’apaiser le mental.
  • Comme son nom l’indique, il réchauffe le corps en accélérant le rythme cardiaque et donc l’afflux sanguin dans le corps (idéal après une petit session de pranayamas).
  • Il prépare le corps à l’enchaînement des asanas (postures) et à d’éventuels exercices d’assouplissement.

Trame d’un échauffement préparatoire

Un échauffement est un moment libre, un peu comme un vinyasa. Il dure environ 5 minutes, avant d’embrayer sur des salutations au soleil dont l’intensité ira crescendo. néanmoins, même si les gestes diffèrent d’un cours à l’autre, il y aura toujours quelques étapes incontournables.

  • Pour commencer, un moment de concentration sur votre respiration, assis en tailleur. Vous vous concentrerez sur le va et vient de votre respiration, de plus en plus apaisé.
  • Ensuite, des rotations des articulations (cou, épaules, coudes, poignets, coxo-fémorale (bassin et hanches), genoux, chevilles), une dizaine de fois, vers la gauche, puis vers la droite.
  • Puis, la mobilisation de la colonne vertébrale en rotation, flexion (avant et latérale)  et extension (arrière), 3 à 4 fois pour chaque mouvement, et de chaque côté quand c’est nécessaire.
  • Et pour finir, un grand étirement général du corps (ressenti dans les jambes, les bras et le dos notamment).

Je vous mets ci-dessous une petite galerie de postures d’échauffement de la colonne. Et aussi un exemple de posture assise pour prendre se re-connecter à sa respiration en étant bien installé.

Si après cette inspiration d’échauffement, vous avez envie d’enchaîner avec quelques postures de yoga, je vous invite à consulter les fiches spécifiques, par ici.

Bonne lecture !

Et pour finir, si vous souhaitez une consultation skype pour parler conseils ayuvédiques ou prendre un rendez-vous pour un cours de yoga, retrouvez-moi sur ma page médoucine !