L’alignement, en quoi ça consiste ?

Au yoga, être aligné s’opère à deux niveaux : le niveau physique, pendant la pratique des asanas, et le niveau mental, pendant la pratique, mais également en dehors du tapis.

L’alignement physique va consister au placement du corps dans une certaine forme. Les muscles, les articulations et les os, vont participer activement à la mise en place de cet alignement, propre à chacun. En effet, chaque corps est unique et il n’existe donc pas un alignement corporel identique à un autre dans une asana.

L’alignement mental se met en place via la conscience et l’attention que vous apportez à ce que vous êtes en train de faire dans l’instant présent. Vous êtes aligné, lorsque vous êtes concentré sur votre pratique, vos, sensations. Et aussi lorsque vous vous autorisez à lâcher prise face à un inconfort (physique ou mental) éventuel qui se présente à vous et que vous l’acceptez.

A l’instar des ouvertures physique et mentale, fréquemment évoquées, en cours par le professeur, alignement physique et alignement mental sont intimement liés.

Ainsi, en étant aligné mentalement, vous êtes concentrés et ancrés dans l’instant présent. En conséquence, vous porterez une attention plus précise au placement de votre corps dans les asanas (alignement physique). 

Et – petit bonus ! –  votre mental et votre respiration seront plus apaisés !

Comment observer un alignement correct du corps ?

En premier lieu, votre professeur vous accompagne en vous donnant des indication verbales. Il effectue également des corrections corporelles lors des cours présentiels. Qui plus est, il peut vous proposer d’avoir recours à l’utilisation de matériel.

Les blocs et les sangles sont les objets les plus fréquemment utilisés. Ils permettent de s’installer plus facilement dans une posture lorsque l’on manque de souplesse. Ou que la posture est trop inconfortable. Le recours aux blocs ou aux sangles doit se faire sans aucune hésitation car ils évitent un mauvais alignement du corps dans une asana. Et mieux encore, ils évitent au corps de forcer au delà de ses capacités du moment en forçant pour réaliser une posture qu’il n’est pas encore prêt à réaliser. Par exemple : attraper à tout prix ses pieds pour la pince assise au lieu de placer une sangle sous la plante des pieds).

Accepter d’avoir recours à du matériel de yoga pousse à travailler d’autres notions sur et en dehors du tapis. Le lâcher-prise, l’humilité, l’acceptation…  Encore d’autres notions super importantes que nous évoquerons plus tard. 😉

Si vous voulez aller plus loin

Vous pouvez lire un peu plus ici, par exemple cet article qui sur la signification du terme ouvrir au yoga.

Vous pouvez aussi me rejoindre sur le tapis ?

Joignez-moi

Vous avez plusieurs possibilités : 

  • Contactez-moi via ma page médoucine. C’est très simple, en quelques clics, le rendez-vous est pris pour un cours solo ou en duo, par exemple ! 
  • Rejoignez-moi sur le groupe Facebook Fit & Zen. Un live yoga y a lieu toutes les semaines.
  • Laissez-moi un message privé sur la page Facebook Fit & Zen en cas de question.
  • Ou sinon, cliquez juste et écrivez votre message.