Voilà. La rentrée est passée, le quotidien speed a repris sa place, tandis que l’été vient de se faire la malle. Je crois qu’on peut dire que le stress va bientôt faire son entrée ! Si ce n’est pas déjà le cas.

Les signes ? Fatigue, nervosité, irritabilité…. Un comble quand on voit que les grandes vacances sont officiellement finie que depuis trois semaines, pas vrai ?

Anti-stress #1 : respirez…

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais la première chose qu’on fait quand on est en état de stress, c’est bloquer sa respiration. Ou au « mieux » avoir une respiration saccadée.

Résultat, la pression artérielle augmente, la vitesse des battements du coeur aussi, et on se retrouve le corps inondé d’hormones du stress. Vous savez, le cortisol.

En yoga, c’est pratiquer les pranayamas, mais à la base, c’est tout simple. On est toutes capable de le faire et souvent, on le fait sans même en être consciente : inspirer profondément par le nez et expirer par la bouche jusqu’à vider tout l’air des poumons. Ce simple petit exercice envoie un signal au cerveau pour lui indiquer qu’il faut calmer le système nerveux.

Magique, non ?

Anti-stress #2 : étirez-vous !

Au yoga, la famille la plus indiquée pour calmer le stress, c’est celle des flexions avant. En effet, Adho Mukha Svanasana (le chien tête en bas), Balasana (l’enfant)  et Uttanasana (la pince), permettent de se replier sur soi et donc de se concentrer sur ces sensations.

Posture anti stress - uttanasana

Par ailleurs, pour tenir dans ces postures, pour devez penser à respirer. Cela occasionnera de la détente et relâchera vos tensions. Vous pourrez également pousser vos étirements un peu plus loin. Toujours sur une expiration et surtout sans AUCUNE DOULEUR. Jamais.

Dans un style un peu plus avancé, il y a aussi les inversions. On dit qu’elles permettent de voir le monde (ainsi que ses problèmes) sous un autre angle et donc de les dédramatiser. Scientifiquement parlant, l’afflux de sang des pieds vers la tête donne un petit coup de fouet donc redynamise le corps.

Si vous le sentez, tentez-donc Ardha sarvangasana (demi-chandelle) ou Sarvangasana (chandelle). Bien entendu, attention à votre cou !  Et pour les plus experts, montez en Sirsasana (posture sur la tête).

Posture anti stress - sukkhasana

Anti-stress #3 : méditez…

Ici, pas besoin de bâtons d’encens ni de savoir réciter des mantra.

Installez-vous en Sukhasana (posture facile), le dos bien droit (contre un mur si c’est trop difficile), ainsi que les épaules et la nuque détendus.

Faites des cycles de respiration consciente, comme indiqué dans le point anti-stress #1. Vous allez vous détendre peu à peu. Continuez à respirer jusqu’à ce que cela devienne automatique, légère et discrète. Puis… oubliez votre respiration !

Si ce n’est pas encore fait, fermez les yeux pour commencer à faire le vide dans votre tête. Chassez les pensées négatives et concentrez-vous sur ce que vous ressentez à l’intérieur. Ecoutez les bruits de votre corps. Si une pensée vous parvient, laissez-là traverser votre esprit, sans la bloquer, mais sans la retenir nous plus. Puis revenez à l’examen de vos sensations intérieures.

Faites durer l’exercice autant qu’il vous plaira !

Posture anti stress - sukkhasana

Anti-stress #4 : lâchez prise…

C’est l’astuce par excellence pour les jours où vraiment, rien ne va, qu’on est énervée et fatiguée.

La clé du lâcher prise, selon moi, c’est la capacité à revenir à soi pour se recentrer. Ainsi, on peut scanner nos émotions et tous les autres signaux que notre corps nous envoie pour nous aider à changer la donne.

Au yoga, il y a plusieurs postures pour nous aider à faire ça, mais LA posture par excellence, c’est Savasana, la posture du cadavre. Elle semble simple, mais pourtant, c’est tout une aventure pour s’installer dedans, sans s’endormir. Et aussi en acceptant de se délester de toutes ses pensées négatives. Essayez, vous verrez par vous-mêmes.

Allongez-vous au sol ou sur votre tapis, sur le dos. Vos jambes et vos pieds pointent vers l’ext&érieur et vos bras sont décollés du corps, paumes en direction du ciel. Vos yeux sont fermés et vous respirez de la façon indiquée dans l’astuce anti-stress #1.

Bon lâcher-prise….

Anti-stress #5 : dormez !

Je ne sais pas pour vous, mais moi, quand je manque de sommeil, en plus de la fatigue, j’ai tendance à avoir les idée noires et à être anxieuse. Un bon gros dodo permet à notre corps de réduire le stress et au cerveau de se requinquer avant d’attaquer une nouvelle journée.

Du coup, vous savez ce qu’il vous reste à faire : au dodo !

Venez me dire si vous avez testé. Et aussi ce que vous préférez. Je serai ravie de savoir ce qui marche pour vous. Et puis si vous avez des questions, n’hésitez pas. Je vous répondrai dans les coms avec plaisir !

Namasté et more love,

Nikka