Et voilà, il est presque terminé et j’ai déjà envie de vous en faire un peu profiter en avant-première : mon ebook que je vous proposerai prochainement à la vente. Il traite de la souplesse, du yoga et de comment vous y prendre pour devenir plus souple vous aussi.

 

Mon ebook

Pour vous faire envie, je vous livre le bout où je vous dis que c’est bien d’être souple, parce que vous ne le savez pas encore. 😉

Allez, sans plus de transition, je vous laisse découvrir ! Bonne lecture !

Mon ebook, premier extrait !

Vous n’êtes ni gymnaste ni sportif, pourquoi vous soucier de votre souplesse ?

S’étirer est un acte que l’on pratique naturellement, tout comme les animaux, pour se désengourdir après une période d’inactivité ou d’inconfort prolongé.

Inutile de vous faire un dessin, j’imagine : vous comprendrez aisément que le travail de bureau, le « canaping » en soirée devant une série Netflix, les happy hours ou les apéros assis autour d’une table à boire et papoter, bah…. Ça ne fait pas trop bouger !

Et quand vous vous relevez de tout ça, vous ne vous rendez pas forcément compte ou à peine des répercussions (un peu mal au dos ou alors les « fesses moulues »), mais vous avez accumulé des tensions dans vos muscles et vos articulations.

A force de répétitions de ces moments d’inactivité, sur le long terme, les petits étirements rapides ça ne suffit plus pour rétablir un bon équilibre au niveau de votre mobilité.

Un étirement de 10 secondes face à une soirée de 3 heures passée les fesses vissées sur un canapé, ça ne pèse pas bien lourd dans la balance.

Ne vous bercez pas d’illusions !

Combattez la souplesse du bâton qui sommeille en vous !

A force de ne pas bouger, vous vous rouillez progressivement, sans vous en apercevoir.

D’un point de vue physique, les éléments constitutifs de vos articulations (cartilage, collagène…) se dégradent progressivement. Les parois de vos articulations deviennent donc plus minces et moins flexibles. Tout cela, vous vous en rendrez compte uniquement lorsque les douleurs surviendront et que l’usure de l’articulation sera déjà sérieusement avancée (arthrose). D’ailleurs, je tiens à préciser que ce n’est pas qu’une question d’âge : vous n’aurez sûrement pas 80 ans quand l’arthrose va se déclarer !

En parallèle, vos ligaments, qui entourent les articulations, vont eux aussi se mettre à faire des siennes. Avec la sédentarité, le manque d’exercice et l’âge ; ils vont perdre leur élasticité et donc altérer la mobilité de vos articulations (amplitude de mouvement) et donc votre souplesse générale par extension.

Ça ne fait pas envie, hein ?

Alors j’insiste, occupez-vous de votre souplesse pour ne pas rouiller !

Etre et rester souple, ce n’est pas seulement utile pour qui veut faire une carrière en tant que contorsionniste dans un cirque ou pratiquer la Gymnastique Rythmique et Sportive (GRS) à haut niveau.

C’est utile pour moi, c’est utile pour vous aussi !

Voili, voilou ! J’espère que ça vous a plu. Il me reste encore à bosser les illustrations et le titre et la mise en page. Après ça, promis, mon ebook pourra vite se retrouver entre vos mains si vous le souhaitez !

Namasté et more love,

Nikka