Après une petite mésaventure qu’on va vite oublier, me voilà enfin de retour ! J’avais juste l’impression d’être bâillonnée alors que j’ai un tas de choses à vous raconter, encore. Bref !
Je me suis rendue compte que depuis le temps que je vous parle de yoga, je ne vous ai même pas proposé un lexique du yogi !

Pourtant, c’est bien utile quand on démarre. Personnellement, j’aurais bien aimé en avoir un à portée de main. ça m’aurait évité des moments de solitude sur mon tapis et les oeillades à la dérobée sur les voisins pour les copier. Genre… « Bah si, je sais parfaitement ce que la prof a demandé de faire ! » Ah, ah, ah ! Enfin ! Allez passons aux choses sérieuses.

Lexique du yogi débutant

En yoga, comme en toute discipline associée à la pédagogie, il y a autant d’approches et d’enseignements que de « professeurs ». On accroche plus à une méthode qu’à une autre. ça, c’est personnel à chacun. Mais ce qui revient pour tous, la première fois qu’on assiste à un cours, c’est ce malaise en rapport avec tout le jargon spécifique qu’on entend. D’autant plus que la plupart des termes sont en sanskrit ! Allez, commençons ce fameux lexique du yogi !

Sanskrit

Langue indo-européenne dans laquelle ont été écrits les textes fondateurs du bouddhisme et de l’hindouisme.

Namaste

Le salut par excellence en Inde… Et aussi pour débuter et/ou clore un cours de yoga. On joint les deux mains en prière, page contre paume au niveau du sternum et on ferme les yeux tout en inclinant la tête. D’un point de vue étymologique, « Namaste » se découpe en deux racines : « namas » qui signifie « salut, révérence » et « té » qui signifie « toi ». En plus de cette acception, il faut savoir que la spiritualité bouddhiste et hindouiste avance l’argument selon lequel il existe en chaque être humain une part de divinité, de lumière et de soleil à découvrir via la méditation ou le yoga. Ainsi, en disant « Namaste », à votre professeur et vos camarades de tapis en cours, vous saluez la part de lumière et la divinité qui est en eux. C’est beau, non ?

Shala

Salle dans laquelle on pratique le yoga.

Sankalpa

Intention à placer en début de cours. En d’autres termes, c’est un objectif que vous vous fixez avant de commencer la pratique. Par exemple : « je ne me compare pas à ma voisine de tapis », ou encore « je ne pousse pas mes étirements à l’extrême ».

Asana

Mot sanskrit pour désigner les différentes postures pratiquées en cours.

Vinyasa

Synchronisation des mouvements et de la respiration. C’est également un type de yoga dynamique ou les mouvements s’enchaînent de manière fluide, comme une danse, au fil des respirations.

Tadasana

Posture de la montagne. C’est la posture de départ pour toutes les postures debout. Il s’agit donc d’être debout, pieds joints et bras le long du corps.

Utkatasana

Posture de la chaise. Une posture qui pique très, très fort les cuisses quand on la maintient dans la durée ou qu’on la répète souvent.

Chaturanga

La posture intraduisible en français. Par contre, une fois qu’on l’a faite, on ne l’oublie jamais !!!! Plus que des explications, une photo parlera mieux ! 😉

Lexique du yogi : chaturanga

En gros, c’est une pompe avec les coudes fléchis. Du genre qui pique bien les triceps, à l’arrière des bras ! ^ ^

Pranayama

Exercices de respiration. En sanskrit « Prana » signifie « énergie vitale, souffle » et « yama » signifie contrôle. Les différents pranayama sont excellents pour développer les capacités respiratoires et l’apaisement du mental.

Bandha

Contractions volontaires du corps au niveau de la gorge, du centre (nombril) et du périnée. Lors des pranayamas ou de la pratique des asanas, les bandhas occasionnent une canalisation de l’énergie qui les rend encore plus efficaces.

Mantra

Phrase ou un son composé d’une ou plusieurs syllabes. Dans l’Hindouisme et le Bouddhisme, il s’agit d’une formule mentale sacrée permettant de purifier son karma et d’attirer la bienveillance. Le mantra permet également de vider son esprit pour une meilleur concentration pendant la méditation.

OM

LE mantra par excellence. Le OM représenterait dans l’hindouisme et le bouddhisme le son originel (une vibration) à partir duquel tout l’univers a été créé. Après la pratique, le chant de ce mantra permet notamment de détendre le corps grâce aux vibrations qui parcourt tout le corps.

Si ça vous intéresse d’en savoir plus sur le OM, cet article est super ! 

Savasana

Posture du cadavre. Celle dans laquelle on se jette littéralement après un cours intense et juste avant la méditation finale. Allongé au sol, vous êtes complètement relâchés : c’est la posture parfaite pour se détendre et revenir au calme. 🙂

Et voilà, le petit lexique du yogi s’arrête ici ! Vous êtes maintenant armés pour assister à votre premier cours de yoga en comprenant tout comme un chef ! Il ne me reste plus qu’à vous dire de bien en profiter. 😉

Namasté et more love, Nikka

PS : pour ne rater aucun article, pensez à vous inscrire à la newsletter !