Des années sont passées avant que je ne me mette au yoga. Puis ensuite 3 ans avant que je n’ose developper ma pratique solo du yoga à la maison. Maintenant, c’est devenu quotidien et qu’est-ce que ça fait du bien !!!

Bien entendu, que l’on soit débutant ou confirmé dans sa pratique en studio, avec un prof, l’idée de dérouler son tapis à la maison pour démarrer sa pratique solo du yoga peut sembler séduisante, mais surtout intimidante.

Pourtant, le point de départ de l’aventure, c’est de faire preuve de bienveillance et de tolérance envers soi-même. Et là, déjà, on est en train de pratiquer. Après tout, le yoga, c’est un état d’esprit, pas seulement une gymnastique du corps ! 😉

Si tu veux quelques clés supplémentaires sur la manière de démarrer le yoga, vas récupérer mon ebook yoga sur cette page :  les programmes.

Revenons maintenant à nos moutons !

Par où commencer votre pratique solo du yoga ?

Quelque soit le programme, l’idéal est de commencer par une relaxation de cinq minutes afin de vous mettre doucement en condition de pratiquer. Vous relâchez les tensions du corps, vous abandonnez vos pensées stressantes (au moins le temps de la pratique), vous observez votre respiration en pleine conscience….

Niveau posture, vous pouvez vous mettre en Savasana (posture du cadavre) ou en baddha konasana (posture du tailleur).

Continuer sa session yoga….

La règle de base consiste à échauffer tout doucement son corps pour l’amener ensuite aux postures que vous aurez choisies.

Faites des rotations de chacune de vos articulations : cou, épaules, coudes, poignets, hanches, genoux, chevilles. Echauffez également votre colonne vertébrale en vous étirant : levez les bras au ciel et grandissez vous. Passez ensuite à quatre pattes et faites quelques alternances dos ronds/dos creux. Finissez en échauffant votre centre avec une série de relevés de buste. Vous devez avoir un peu chaud à la fin de la session.

Ensuite, passez aux postures ! Choisissez-en trois simples que vous connaissez et que vous réalisez aisément. Cela vous donnera envie de continuer plus loin. Restez dans chacune des postures pendant 4 à 6 respirations complètes. Choisissez ensuite trois postures compliquées que vous expérimenterez en les répétant. Bien entendu, attention à ne pas vous blesser ! Si c’est trop dur, passez à autre chose ou reposez-vous en savasana avant de recommencer. Doucement. Avec patience et bienveillance.

Au fil des séances vous allez constater vos progrès, puis vous pourrez changer de postures pour varier les plaisirs ou ajouter de nouvelles postures.

Si vous êtes en panne d’inspiration-postures pour votre session, je vous propose d’aller sur cette page du blog pour vous inscrire et apprendre en douceur le vinyasa le plus connu par tous les yogi : la salutation au soleil : cliquez ici.

Et pour finir ?

Comme au démarrage, il faut soigner la fin. Privilégiez pour votre retour au calme, cinq minutes de méditation. En savasana. Concentrez-vous sur votre respiration pour ramener votre rythme cardiaque à ton tempo de repos….

Pour faciliter la mise en place de votre session

1- Créez une ambiance relaxante.

Si vous pratiquez le soir, baissez la lumière, éteignez la télé et mettez de la musique douce. Quelque chose qui vous apaise et vous donne envie de vous abandonner sur votre tapis.

Pour anticiper, vous pouvez vous créer une playlist de 5/10 chansons qui durera autour de 30 à 60 minutes en fonction de la longueur de chaque chanson. Cela vous évitera de regarder votre téléphone à l’affût de l’heure et de mieux vous concentrer. Quand la playlist est terminée, vous aurez fait une session de 30 à 60 minutes de yoga.

Par contre, un dernier conseil : évitez tout de même les chansons que vous aimez trop. Vous pourriez avoir tendance à chanter plutôt que de vous concentrer sur vos sensations ! ^ ^ De quoi torpiller (dans la bonne humeur, certes !) votre pratique solo du yoga. Ce serait dommage ! 🙂

2- Consacrez un carnet spécial à votre pratique.

D’abord, cela vous aidera à éviter la panne sèche d’idées sur le tapis. Vous choisirez vos postures en amont, en fonction de vos envies et/ou besoins.

Si vous suivez des cours dans un studio, c’est facile, vous pouvez choisir deux ou trois postures que vous avez eu du mal à réaliser pour vous attarder sur son apprentissage. Autrement, choisissez ce qui vous vous attire et que vous souhaiter travailler.

Une fois que vous avez choisi, notez-les sur votre carnet et faites quelques recherches sur internet pour trouver les trucs et astuces qui vous permettront réussir à mieux maîtriser les postures. Options de placement, utilisation de blocs, alignements…. Notez tout ce qui pourra vous servir !

Et voilà, je crois qu’avec ces quelques astuces, vous allez pouvoir vous aussi vous amuser et vous détendre sur votre tapis. Longtemps !

Enjoy !

Namasté et more love,

Nikka