J’espère que vous allez bien, que vous êtes bien parés pour cette semaine de grand froid qui a démarré sur les chapeaux de roue depuis lundi… Bon. Une nouvelle semaine, qui se présente à nous avec ses urgences, ses challenges et peut-être même son lot de stress aussi ! Du coup, pour lutter contre tout ça, je vous propose non pas une, mais trois postures anti-stress!

Décortiquons ces postures anti-stress ensemble…

Le tailleur

C’est une posture du base pour la relaxation, les exercices de respiration et la méditation. Elle est anti-stress car elle vous permet de vous poser pour vous concentrer sur votre respiration, vos sensations dans votre corps, en bref, de vous recentrer sur vous-même. Fermez les yeux et prenez autant de temps qu’il vous plaira pour calmer votre mental !

Posture anti-stress : cordonnier
PS : pensez à garder le bas du dos bien droit et la nuque bien étirée pour éviter de bloquer votre colonne d’air et notamment le diaphragme. 😉

Variantes avancées : demi lotus et lotus.

Le chien tête en bas

Cette posture est également une posture-pilier dans la pratique du yoga. Elle est souvent pratiquée et même considérée comme une posture de repos entre deux enchaînements. En effet, elle permet de soulager les tensions accumulées dans le dos et l’arrière des jambes, notamment après une longue journée passée assis à un bureau. Qui plus est, la posture étant un peu inversée, elle stimule la circulation sanguine et calme le mental.

Posture anti-stress : Chien tête en bas
PS : gardez le bas du dos bien plat dans la posture, quitte à plier les genoux et lever les talons du sol. Comme pour le tailleur, restez dans la posture autant que vous voudrez, ou bien 5 respirations complètes.
Variante : chien à trois pattes (une jambe levée).
Le guerrier 2

C’est une posture tonique qui va vous booster votre mental, le recharger en énergie et en confiance. Et oui la manière de se tenir, ça ne vous fait pas sentir comme un conquérant, vous ? 🙂

Posture anti-stress : guerrier 2

PS : Attention à bien conserver le buste perpendiculaire par rapport au jambes et bien centré au dessus des membres inférieurs. Le genou avant, quant à lui ne doit pas dépasser la pointe du gros orteil. Là aussi, restez autant que vous souhaitez, ou au moins cinq respirations complètes.

Variante : Guerrier inversé (bras avant et buste incliné en arrière).

Quand pratiquer les postures anti-stress ?

Vous pouvez les pratiquer autant que vous voulez et quand vous voulez ! A titre personnel, j’aime les pratiquer en fin de journée pour revenir au calme, mais le matin avant de démarrer sa journée, elles filent un bon coup de boost aussi ! A vous de choisir en fonction de vos besoins !
 
Je vous souhaite une excellente fin de semaine !
 
Namasté et more love,
 
Nikka
 
PS : Pour ne manquer aucune activité sur le blog, n’oubliez pas la newsletter ! 😉